L’histoire de “la” médecine a-t’elle perdue la mémoire ? Partie I

Étudier l’histoire de “la” médecine; demande d’étudier toutes les archives historiques, y compris celles existantes dans d’autres pays !

Ainsi le Traité de Médecine Chinoise de l’Empereur Jaune (220 av.J.C)

  • traite de la circulation sanguine artérielle et veineuse, «découverte »  en Occident par Harvey en 1628  (1800 ans après).
  • explique l’influence  de l’heure dans la prise des médicaments, dans le rythme circadien du corps, alors que la chronobiologie Médicale est  considérée actuellement comme une médecine « de pointe » !
  • décrit les tumeurs (yu) comme une prolifération anarchique de l’énergie Yang provoquant des stases de la matière «qui ne se dissipent plus» et souvent liées aux perturbations du psychisme (Shen). Ce qui rejoint des théories les plus récentes sur le cancer,
  • préconise la dissection (jie pou) du cadavre afin de connaître les causes de la mort, mais précise que celle-ci n’est pas d’un grand intérêt pour soigner les vivants,
  • décrit le diabète et ses relations avec le sucre et les graisses.

Ensuite le Traité des Prescriptions éprouvées, édité en 1025, et repris par une trentaine d’ouvrages médicaux de cette époque, décrit

  • une dizaine de méthodes permettant d’extraire des hormones issues de l’urine ô des fins d’endocrinologie, particulièrement dans les troubles de la sexualité».Ce n’est qu’en 1927, en Occident, que Zondek et Ascheim publient la découverte que l’urine est riche en hormones stéroïdes et parviennent â la même conclusion (900 ans après).

Quand au Trésor de la Médecine, écrit en 816 par Zhang Ji  lui, décrit

  • des maladies carentielles et conseille des traitements diététiques spécifiques. Il met notamment en cause le riz blanc dans les cas de béribéri et conseille l’utilisation de céréales complètes pour éviter et traiter cette maladie.

Ce n’est qu’à la fin du dix-neuvième siècle que le monde médical occidental «découvre» les maladies carentielles.

Dans le prochain article (Partie II) je dévoilerai des connaissances anciennes encore plus extraordinaires !

Laisser un commentaire