La médecine chinoise et les conduites addictives

Essayons d’abord de comprendre en physiologie énergétique quelle peut être une des explications à la conduite addictive       chamanD’abord rappeler que la médecine chinoise c’est structurée autour de perceptions et d’observations de phénomènes énergétiques avec l’appui au départ de personnes spécialistes de domaines particuliers proches : les chamanes.

Les théories et développements des outils de la médecine chinoise devaient donc intégrer, des le départ, les savoirs ancestraux que ces personnes détenaient. Approcher les fonctionnement de notre personne c’est approcher tous les niveaux que constituent notre enveloppe. Cette dimension  a souvent était peu prise en compte dans la médecine chinoise au détriment d’aspects plus conceptuels. C’est ce qui nous fait dire que les grands spécialistes de cette science ne sont pas forcément ceux qui ont un cv (au sens occidental) conséquent.

Quel rapport, allez vous me dire avec les conduites addictives ?

C’est simple aller chercher les causes de ces états dans le corps est un combat perdu d’avance ? Le secret est caché au niveau de l’être car  l’homme n’a de cesse que de retrouver cette dimension indispensable.

“Cette aspiration à réaliser cette unité de l’individu est la substance même de la relation au sacré et une nécessité” (Jluc Vicq)

C’est la réalisation de cette unité qui confère l’aboutissement spirituel de toute personne. On y est enfin,  la conduite addictive  n’est qu’une tentative  pour la personne d’approcher son but existentiel, mais de façon dangereuse car mal comprise et en ne visant que la superficie des choses et la facilité.

La modernité en rupture d’avec le spirituel prétend offrir le meilleur  par des réalisations extérieures qui profitent bien sur à certains. L’usage des asservissements divers et variés trouvent leur place dans cette contre religion ! mais la solution est ailleurs: à l’intérieur du sujet .

Reste donc maintenant à trouver, de nos jours, les personnes qui seront capables de nous accompagner dans cette aventure. Et c’est là un véritable enjeux de civilisation, car dans cette société ou l’encadrement religieux a disparu sous les assauts répétés de l’athéisme matérialiste, la personne de désir à fait place à la personne de plaisirs. En voulant viser le ciel on s’enfonce dans la terre …..

Une chose est sure, ces personnes existent, à nous de leur permettre de transmettre ces savoirs afin de pouvoir en bénéficier maintenant et plus tard.

Laisser un commentaire