Comment aider quelqu’un en fin de vie – Partie II –

Conseils pratiques pour aider son prochain en fin de vie

s'aider c'est se comprendreTout d’abord, pour toute personne qui peut vivre des situations d’accompagnement de personnes en fin de vie, il est très important d’avoir l’esprit au calme, présent dans la situation, de manière à envisager les potentialités (abondance) mais aussi les difficultés. Le bon état d’esprit est la chose la plus importante.

Quelques autres petits réflexes à développer:

  1. Parler avec la personne le plus simplement possible de la vie et de la mort. Souvent la mort apparait quand l’énergie vitale ZHENG QI est débordée par les XIE QI (perversités), mais il y a un élément a toujours avoir en tête même si la situation est techniquement irréparable, ne jamais dire à quelqu’un qu’il va mourir car il est toujours possible que le SHEN (esprit) rétablisse le processus.
  2. Faire émerger les problèmes que la personne a au fond d’elle même (avoir cette volonté et être là, suffit souvent ceci ne relève pas de la technique)
  3. Aider la personne à admettre et accepter la réalité de la maladie, phase importante qui permet de poser les faits; à partir de là l’espoir peut renaître.
  4. L’espoir est la manifestation de l’envie de guérir (à cultiver)
  5. La conscience est toujours importante même dans les derniers moments, si douleur il y a on doit essayer de soulager sans altérer les capacités mentales.
  6. Faire attention à l’attitude de l’entourage, la tristesse enduit la méfiance de la personne malade et entame sa confiance.
  7. Les lamentations ou pleurs aggravent la souffrance de celui qui est entrain de mourir(car un des éléments le HUN est tenté de rester.
  8. L’agitation nuit au déroulement naturel des choses, le calme améliore la situation.
  9. Il faudrait attendre 3 jours avant de déplacer le corps ! Si cela est indispensable il faut mettre la main sur le sommet du crâne pour éviter de perturber le processus de dissociation.

Voila quelques informations qui doivent réapparaitre dans notre civilisation pour lui redonner du sens. Bien sur ces données reposent sur des mécanismes énergétiques qui existaient dans de nombreuse civilisations mais qui ont été oubliés ou cachés.

Ces informations font parties de la formation santétaovitalité, elles peuvent susciter des questionnements. N’hésitez donc pas à me poser ces questions.

 

Laisser un commentaire